dans ,

Les Gilets Jaunes Ont Mis Hors Service La Moitié Des Radars En France

Plus de 250 radars ont littéralement été détruits.

Dernièrement, le président Emmanuel Macron a annoncé plusieurs mesures pour essayer de calmer la grogne populaire et contenir le mouvement des « Gilets jaunes ». Mais aujourd’hui, les infrastructures du pays paient le prix de la colère des Français. En effet, on a relevé aujourd’hui que des activistes ont vandalisé 1 500 radars automatiques.

Et ce n’est pas tout. Le Parisien informe que 250 autres radars ont été « purement et simplement détruits ».

Selon Europe 1, ces faits se sont produits depuis le 17 novembre.

LIRE AUSSI > « Il Faut En Finir Avec Les Gilets Jaunes, Trop Haineux Et Trop Hargneux »

Rappelez-vous que le mouvement des « Gilets jaunes » a commencé à cette date. On dénombre parmi les nombreux radars vandalisés, des carbonisés, bâchés, repeints ou tagués.

En effet, ces chiffres sont vraiment impressionnants. Car ces nombreux radars endommagés constituent la moitié du parc de radars de France.

Sachez aussi qu’au niveau des départements ruraux, il n’y a presque plus de radars fonctionnels.

En France, le nombre de radars en fonction est 3 200.

LIRE AUSSI >¾ Des Français Approuvent Les Gilets Jaunes

Parlons maintenant de l’impact économique de cet état de choses. En effet, c’est une très mauvaise nouvelle et l’addition va être très salée. Il faut déjà prendre en considération les frais de réparation associés à ces dégradations. Puis, il y aura un manque à gagner en raison des nombreux automobilistes qui vont échapper à la verbalisation.

Le bilan pour l’heure estime à des millions d’euros les réparations de ces radars.

Mais sachez avant tout que vous risquez de sérieux ennuis judiciaires en vandalisant des radars. En réalité, il s’agit d’une dégradation de bien public, selon les articles 322-1, 322-2 et suivants du Code pénal.

Alors si vous vous rendez coupable de dommages sur un radar, vous encourez une condamnation à une amende pouvant s’élever à 15 000 euros. Mais aussi, vous écoperez de travaux d’intérêt général.

LIRE AUSSI >« Acte 4 Macron, Démissionne »

Pire encore, vous risquez plus gros en cas de dégradation. Vous pouvez écoper d’une peine de deux ans de prison et à payer une amende de 30 000 euros.

Et quand il s’agit de destruction, les choses se corsent davantage. L’auteur peut s’en tirer avec cinq ans de prison et d’une amende de 75 000 euros. Enfin, quand il s’agit d’un groupe qui détruit un radar, les membres du groupe peuvent écoper de 7 ans d’emprisonnement, et 100 000 euros d’amende.

2 Comments

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

« Il Faut En Finir Avec Les Gilets Jaunes, Trop Haineux Et Hargneux »

Un Syndicat De Police En Grève Pour Manifester Avec Les Gilets Jaunes