dans

MHD Mis En Examen Et Placé En Détention Pour Un Meurtre À Paris

Il est accusé de meurtre !

Ce jeudi, MHD a comparu avec trois autres personnes pour homicide. Le meurtre a eu lieu dans le Xe arrondissement de Paris en juillet 2018.

Le rappeur est en examen depuis ce jeudi soir pour « homicide involontaire ». Il est en détention provisoire. En effet, un meurtre a eu lieu à l’été dernier dans la capitale française. Il est en examen avec trois autres hommes dans le cadre de cette affaire. Deux des trois complices sont en détention et le troisième est sous contrôle judiciaire. Le rappeur rejette en bloc les accusations qui pèsent contre lui.

Les agents du 2e DPJ ont interpellé Mohamed Sylla, né dans le XIXe arrondissement, aujourd’hui âgé de 24 ans. L’auteur de la série de morceaux Afro Trap subit cette enquête pour des faits qui se sont déroulés dans la nuit du 5 au 6 juillet. Ce soir-là, Loïc, un jeune Parisien de 23 ans qui n’a aucun dossier judiciaire, a subi une violente agression, non loin de l’hôpital Saint-Louis. Il a reçu plusieurs coups de poing et de poignard. Malgré que les pompiers aient essayé de le réanimer, la victime a succombé à ses blessures. D’après les premières hypothèses, cela serait le résultat d’une guerre entre les cités rivales des Xe et XIXe arrondissements.

LIRE AUSSI > MHD Adore Le Foot, Voici Son Joueur Préféré

Les jeunes s’acharnent sur un homme à terre !

Une vidéo de sécurité de la rue Saint-Maur, montre qu’il faisait nuit noire ce soir-là. Au milieu de la rue, il y avait une dizaine de jeunes vêtus de noir, la tête couverte d’une capuche et regroupés autour d’une voiture garée. Tous s’en prennent à un homme à terre. La victime était immobile, avant que le groupe ne s’en aille. L’un des jeunes a tiré la victime sous une autre voiture afin d’avoir de la place pour fuir. Et avant de s’en aller, il lui a donné un dernier coup de pied à la tête.

Une enquête minutieuse a eu lieu et grâce aux vidéos, on a pu identifier la voiture des agresseurs. Il s’agit d’une berline Mercedes de location, immatriculée en Allemagne. Et c’est MHD qui aurait loué la voiture. Le 7 juillet, les policiers ont retrouvé « un véhicule coupé, couleur noire mat et calandre dorée, de marque Mercedes, immatriculé en Allemagne », dans un parking de la rue Armand-Carrel, non loin du lieu du meurtre. Il ne restait plus grand-chose de la voiture, on l’avait incendié. D’ailleurs, les enquêteurs ont senti « une forte odeur de type white-spirit dans le véhicule et aux abords ». L’immatriculation correspond au « véhicule du crime ».

LIRE AUSSI > Salif Kéïta Affirme Que MHD Est Son Fils

« Mon client possède un alibi » !

Un voisin a dit aux policiers que le véhicule était à ce même endroit la veille et en bon état. Mais plusieurs témoins ont régulièrement contesté « la présence du véhicule aux abords de la cité Chauffournier », dans le XIXe. Rappelons que la famille du rappeur vit dans cette cité.

La police pense néanmoins que l’artiste a directement quelque chose à voir avec le meurtre. La voiture n’est pas la seule preuve qu’ont les policiers. Pour eux, le rappeur était aussi présent sur les lieux. Mais MHD conteste cela fermement. Son avocate Me Elise Arfi, explique : « Les enquêteurs n’ont aucun élément pour affirmer qu’il était sur place et ce d’autant que mon client possède un alibi. Cette décision est incompréhensible. Il ne s’implique absolument pas dans la guerre des bandes, ne connaît pas la victime et n’a donc aucun mobile ». Sa défense conteste aussi la mesure de détention provisoire prise contre le rappeur. L’avocate insiste : « Il possède toutes les garanties de représentation ». MHD va faire appel de cette incarcération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce Chien Affamé Et Effrayé Est Retrouvé Attaché À Un Arbre En Forêt

C’est Officiel : Kaaris Relève Le Défi De Booba