dans

JC Pluriel S’indigne Contre La Musique Qui Trompe Les Jeunes

Pour l’artiste Zouglou, les artistes doivent conscientiser la jeunesse.

Ahoukou Amani Jean-Claude, alias t JC Pluriel s’est indigné contre des musiques qui « trahissent la jeunesse ». C’est ce mardi, dans un entretien avec APA, qu’il a parlé de ce type de musique qui n’apporte « rien » aux jeunes et les conduit à leur perte.

Les artistes doivent participer au développement !

D’après lui, un « artiste africain » se doit de se « mettre au service du développement » et éveiller les consciences. Il a expliqué : « Mon combat et mon slogan, c’est l’humanisme. J’ai pour objectif de restaurer et guérir les esprits. C’est notre devoir en tant qu’artiste de soulager les esprits et c’est ce qui justifie le choix des thèmes de mes chansons ». Et il a fini par pointer certaines musiques de Côte d’Ivoire qui, dit-il, « trahissent notre jeunesse ».

Il insiste sur le fait qu’une musique ne doit pas conduire les jeunes à leur perte. Ainsi, il a conseillé : « Quand vous écoutez une œuvre discographique qui ne vous apporte rien, arrêtez de l’écouter ». JC Pluriel informe, avec le lancement du single « Le Mielleux », la sortie prochaine de son album en 2019, « s’il y a les moyens », précisera-t-il.

Le début de son ascension !

JC Pluriel a gagné en popularité il y a quelques années, avec son célèbre titre « L’Année de mon année ». Il ne cesse d’évoluer dans le Zouglou qui est une musique urbaine et populaire ivoirienne née sur les campus universitaires dans les années 1990.

Il a déclaré : « Malgré les difficultés que nous traversons dans la vie, nous avons le droit de rêver. C’est le rêve que je vends aujourd’hui à la jeunesse à travers mes chansons. Les difficultés de la vie, nous amènent allègrement vers le miel qui va couler dans la vie de chacun de nous. Nous ne devons pas perdre espoir ».

Il lance un nouveau single !

Le Zouglouman a parlé de son nouveau single « Le mielleux » sorti en septembre dernier. Il a expliqué : « Il faut comprendre aussi qu’il n’y a pas de miel sans abeilles. C’est une chanson pour galvaniser, fortifier et guérir des doutes qui pourraient naître dans l’esprit des gens ». Le clip de cette chanson a été tourné en Côte d’Ivoire et aux USA.

En 2010, JC Pluriel devenait membre de l’orchestre de la police nationale ivoirienne, après l’obtention de son diplôme à l’Institut national supérieur des arts et de l’action culturelle (INSAAC). Ensuite, en 2012, il a sorti son single « L’année de mon année » qui le fait connaître au public ivoirien, et même hors des frontières ivoiriennes.

JC Pluriel cherche à redonner l’espoir aux personnes en difficulté !

À travers ce titre, les personnes qui endurent des difficultés peuvent retrouver l’espoir d’un lendemain meilleur et un message de persévérance. Ils adorent tout particulièrement ce morceau. Ainsi, JC Pluriel devient l’un des artistes les plus aimé dans le Zouglou.

En tant que jeune artiste, il a obtenu une nomination aux oscars du Zouglou dans la catégorie « révélation de l’année » en 2013. Il a également obtenu une nomination aux Kundé d’Or au Burkina Faso dans la catégorie « meilleur artiste de l’Afrique de l’Ouest », toujours en 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Daouda Thiam, Ex-Ministre Sous La Transition, Nous A Quittés

Serge Beynaud Et Arafat Ont Influencé La Carrière De Safarel Obiang