dans

Ballon D’Or 2018 : Les Français Déçus, Luka Modric Succède À Ronaldo

Modric met fin au règne de 10 ans de Messi et Ronaldo.

Luka Modric a gagné la Ligue des Champions et a atteint la finale de la Coupe du Monde avec sa sélection. Il vient d’être sacré Ballon d’Or, devant tous les Français nominés.

C’est désormais officiel et cela restera dans les anales pour toujours. Après 10 ans passés à survoler le foot mondial, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo viennent de trouver un successeur : Luka Modric, sacré Ballon d’Or 2018. Pour la toute première fois après 10 ans, Ronaldo et Messi (cinq Ballon d’Or chacun), ne seront pas à la une de France Football, avec le trophée en main. Puis pas de chance pour Antoine Griezmann (3e), Kylian Mbappé (4e) aussi. Et cela frustre la France. Néanmoins, Mbappé a reçu le nouveau Trophée Kopa réservé aux moins de 21 ans, comme consolation. Il y a également Raphaël Varane (7e) qui était aussi dans la course pour ce prestigieux trophée individuel. Mais être le champion du Monde n’a pas suffi.

Un vrai maître à jouer !

Mario Stanic, l’ancien international croate, a dit : « Il a quelque chose qui disparaît progressivement. L’humilité footballistique, quand le meilleur joueur ne pense pas qu’à lui quand il est sur le terrain ».

Les 180 journalistes spécialisés du monde entier ont porté leur choix sur Luka Modric pour succéder à Cristiano Ronaldo, parmi les 30 nominés. Modric est sans aucun doute le dépositaire du jeu croate. Il est complètement à l’opposé de Cristiano Ronaldo. Il est apparemment chétif, est timide, mais est le véritable maître à jouer de ses équipes. Modric sait faire briller ses coéquipiers. « Modric ne joue pas au football, il le prêche. Il y a quelque chose qui disparaît progressivement et qu’on voit de plus en plus rarement sur les terrains. L’humilité footballistique, quand le meilleur joueur ne pense pas qu’à lui quand il est sur le terrain. C’est la pierre angulaire sur laquelle Modric a bâti son sanctuaire pour devenir un dieu du football », s’est enthousiasmé l’été dernier l’ancien international croate Mario Stanic.

L’un des meilleurs milieux de terrain de l’histoire !

Modric (33 ans) ou l’éloge de la patience. La consécration de la simplicité. De l’esthétisme au service du collectif. Bien loin de l’excentricité et des paillettes. Modric est un génie du foot qui a dû s’enfuir avec sa famille à cause de la guerre. À 6 ans, il a fui le village de Modrici avec les siens pour se réfugier vers Zadar durant la guerre d’indépendance croate (1991 à 1995). Il a vraiment souffert. Ce petit garçon n’avait que le parking d’un hôtel de réfugiés pour jouer à cette époque. Il y avait aussi plein de doutes sur son physique. Modric a été l’objet de prêts dans de petits clubs bosniens (Zrinjski Mostar) et croates (Inter Zapresic) pour s’endurcir. Il a commencé le foot de haut au Dinamo Zagreb (2005-2008). Modric a connu une grosse progression à Tottenham (2008-2012) et a confirmé toute sa classe au Real Madrid. Il figure aujourd’hui comme l’un des meilleurs milieux de terrain de l’histoire.

Une image brouillée en Croatie !

En effet, Modric a gagné la ligue des champions durant les trois dernières années avec le Real Madrid. Il aussi été celui qui a poussé la Croatie jusqu’en finale de la Coupe du Monde 2018. C’est un vrai maestro qui impose son rythme de jeu. Il récupère, oriente, distribue le ballon. Avec son volume de jeu et ses performances, logique donc qu’il soit le meilleur joueur UEFA et Fifa de l’année. Et il ne faut pas non plus oublier qu’il a été le meilleur joueur de la Coupe du Monde. Pour ses fans, cela suffit pour qu’il gagne le Ballon d’Or 2018. Il est le premier joueur croate de l’histoire à remporter ce prix. Miroslav Blazevic, ancien sélectionneur des Vatreni, a dit : « Modric est le meilleur ambassadeur de la Croatie dans le monde depuis que le football relie les peuples ». Néanmoins, il est l’objet d’une controverse dans son pays. Une partie de la population croate le déteste, au point de demander qu’on lui retire le brassa de capitaine. Pourquoi le déteste-t-on autant ? En effet, il aurait fait un faux témoignage dans le procès Zdravko Mamic, ancien patron du Dinamo Zagreb, considéré comme le parrain du football croate.

En 2015, Zdravko Mamic était sous les verrous pour évasion fiscale et corruption. Il a écopé de 6 ans et demi de prison ferme en juin pour fraude dans certains transferts de joueurs. Parmi ces joueurs figurent Dejan Lovren et Luka Modric. En octobre, le nouveau Ballon a vu son nom lavé dans cette affaire, mais sa réputation en a pris un coup en Croatie. Aucun doute, pour effacer cette mauvaise passe de son histoire incroyable, il faudra du temps et bien plus qu’une telle distinction honorifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rania Youssef Est Poursuivie Pour Avoir Porté Une Robe Transparente

Séry Bailly A Rendu L’âme À L’âge De 70 Ans