dans

Voici Une Photo D’Alexandre Benalla S’affichant Avec Son Arme

Benalla sort son arme sur une photo après un meeting de Macron en 2017.

Le problème à ce moment, hors du QG d’En Marche, Benalla n’avait pas d’autorisation de port d’arme.

Ce lundi, Mediapart a fait une publication concernant Benalla qui sort son arme après un meeting de Macron. Il s’agit d’un meeting tenu en 2017, entre les deux tours de la présidentielle. À cette époque, Alexandre Benalla ne disposait pas encore d’une autorisation de port d’arme, hors du QG d’En Marche.

Mediapart informe que durant la nuit du 28 avril 2017, une jeune serveuse avait demandé à certains membres de la sécurité du candidat Macron de faire un selfie avec elle. Le média a publié une photo prise dans un restaurant de Poitiers (Vienne), comme preuve.

LIRE AUSSI > Alexandre Benalla Pense N’avoir Rien Fait De Mal

Une surprise de taille : un Glock !

Après qu’ils aient fait la photo, Benalla a confié à la jeune femme qu’elle aura une surprise en regardant la photo. Et la surprise est un Glock, la marque d’arme qu’Alexandre Benalla pouvait porter au sein du QG d’En Marche. Seulement, à cette époque, il n’avait pas la permission de sortir avec son arme du QG.

Et ce 24 septembre, Benalla a assuré à Mediapart : « Je n’ai jamais porté à la ceinture une arme à feu à l’extérieur du QG de campagne. Je ne me suis jamais fait prendre en photo avec une quelconque arme pendant la campagne ». Ensuite, l’ex-garde du corps a soudainement annulé un rendez-vous avec les journalistes du site d’investigation. Il devait donner sa version des faits à ce rendez-vous qu’il a annulé sans donner aucune explication.

S’adressant au Monde, le 26 juillet 2018, Alexandre Benalla avait apporté des précisions concernant le port d’arme qu’il détenait. Il avait dit que le ministère de l’Intérieur avait rejeté sa demande dans un premier temps, en 2016. Cette année-là, il faisait déjà partie de l’équipe de sécurité de Macron. Enfin de compte, il a reçu une autorisation de la préfecture de police, mais qui est seulement valable dans le QG d’En Marche.

Pour finir, « considérant que sa fonction est exposée, on l’autorise à acquérir un Glock et à le détenir dans l’exercice de sa mission ». Mais cette autorisation arrive après l’élection d’Emmanuel Macron, donc après le 28 avril 2017 et le selfie avec le pistolet dans le restaurant Poitevin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

FFF : Kylian Mbappé Et Téji Savanier Officiellement Suspendus

Koffi Olomidé Est Sous Le Coup D’un Mandat D’arrêt En Zambie