dans

Une Domestique A Choqué Les Internautes En Racontant Son Triste Vécu

Elle a été maltraitée par ces patrons, et a même été agressée sexuellement par un pasteur !

Le récit d’une domestique sur les souffrances qu’elle a subies de la part de ses patrons a suscité la sympathie et l’indignation des utilisateurs des médias sociaux.

La femme âgée de 20 ans a commencé à travailler comme femme de ménage alors qu’elle était encore adolescente. Elle a déclaré qu’elle avait subi des agressions sexuelles de la part de ses employeurs. La femme de l’un des hommes lui a clairement signifié que c’était sa faute et la maltraitait en conséquence. Elle s’est échappée lorsque l’homme a tenté de la violer.

Malheureusement, son expérience en tant que domestique à Lagos ne s’est pas améliorée. Un de ses employeurs, un pasteur a également tenté de la violer.

Voici son histoire qu’elle a partagée avec Humans of New-York :

« Je veux vivre une vie heureuse. Je suis fatiguée de mener cette existence de misère. J’essaie d’économiser de l’argent pour l’école, mais rien ne fonctionne. J’ai quitté la maison à trois reprises pour chercher du travail. La première fois, j’ai trouvé un emploi de femme de ménage. Mais chaque matin, quand je m’habillais, l’homme essayait de me toucher. Je n’avais que dix-sept ans. Il ne voulait même pas s’arrêter quand je menaçais de le dénoncer. Sa femme m’a reproché l’attention de son homme. Elle me battait sévèrement. Il y avait des ecchymoses sur tout mon corps. Elle me privait même de nourriture. Mais j’ai essayé de rester, parce que je voulais tellement aller à l’école. Puis un matin, il a essayé de me violer dans le bain et je me suis finalement enfuie. Quand j’ai trouvé un nouveau travail de femme de ménage, la même chose s’est produite. Cette fois, c’était un pasteur. Donc, il y a quelques semaines, je suis passée à un travail de nettoyage dans une galerie d’art. Mais ils m’ont juste virée pour avoir parlé aux visiteurs. Je ne sais pas pourquoi cela m’arrive toujours. Cela me met tellement en colère. Je suis en colère contre mes parents, parce qu’ils sont pauvres. Je suis en colère contre mes amis, parce qu’ils vont à l’école. Quand je vois leurs photos de fin d’études sur Facebook, je commence à pleurer. J’ai déjà vingt ans. Je devrais finir mes études, mais je n’ai même pas encore commencé. Mais chaque chose en son temps. J’espère que mon temps viendra aussi ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Voici Jim Seuh, Le Coach De Fitness Qui Fait Un Tabac Sur Internet

Un An Après, Davido Se Souvient De Son Ami, Tagbo Umeike