dans

Pure Bonté : Un Vendeur Donne Tous Ses Produits À Des Prisonniers

Il a révélé qu’il avait été prisonnier et a partagé son histoire touchante !

Le mois dernier, Ibere Ugochukwu est devenu célèbre pour son geste de bonté auquel un résident de Lagos a assisté et a partagé en ligne. En dépit d’être un débrouillard dans les rues de Lagos, Ibere a décidé de fournir de l’aide à certains prisonniers.

Les prisonniers étaient dans une camionnette de la prison nigériane en direction de la prison d’Ikoyi, mais ils étaient coincés dans la circulation. Comme d’habitude, les prisonniers ont étendu les mains à travers les minuscules trous sur les côtés de la camionnette. L’acte du vendeur de gala a surpris tout le monde.

Il a pris le gala qu’il vendait et a tout distribué gratuitement aux prisonniers. Lorsque la camionnette a démarré, il a laissé tomber son panier au bord de la route, a pris quelques galas en main et a couru derrière, pour s’assurer que tout le monde en a eu.

Récemment, The Humans of New-York, une plate-forme en ligne connue pour partager des articles inspirants, l’a rencontré. Il a partagé sa propre histoire. Il a révélé qu’il était autrefois prisonnier. Ibere a dû faire la prison, parce qu’un méchant patron l’y avait envoyé.

Voici son histoire touchante !

« Il y a quelques années, j’ai travaillé comme apprenti dans une boutique de cosmétiques. J’étais censé recevoir mon salaire à la fin de ma mission. Mais les autres employés m’ont prévenu que le propriétaire trouverait une raison pour ne pas me payer. Il invente toujours des raisons pour licencier ses employés, juste avant leur paiement. J’ai donc pris la décision de quitter. Mais quand je lui ai dit, il m’a traîné à la police. Il leur a dit des mensonges sur moi. Il leur a dit que j’avais volé beaucoup d’argent. Et ils m’ont torturé. Ils m’ont attaché les mains et les jambes et ils m’ont suspendu au plafond. Ils m’ont battu. Je suis devenu sourd à cause de toutes les gifles que j’ai reçues.

Pendant dix jours, je n’ai reçu aucune nourriture. Mes camarades prisonniers partageaient des petits morceaux de leur repas quand ils avaient fini. Mais certains jours, je ne trouvais rien. Honnêtement, j’étais sur le point de mourir. Et j’ai commencé à prier Dieu. Et le dixième jour, les gardiens ont décidé que cela leur causerait trop de problèmes pour me laisser mourir. Ils ont dit à mon employeur : « Après ce que nous lui avons fait, il doit être innocent. Parce qu’il aurait avoué s’il était coupable ».

Ils m’ont libéré, j’étais comme un fou. Et j’ai gardé cela en mémoire depuis. Je me suis promis que si je trouvais quelqu’un dans une situation similaire, j’aiderais. Donc, quand j’ai appris que les prisonniers passaient par cette route, j’ai choisi de faufiler à cet endroit. J’ai attendu jusqu’à ce que je voie le camion et je leur ai distribué tout ce que j’avais. Mes collègues vendeurs ne pouvaient pas le croire. Ils m’ont demandé qui me paierait pour la nourriture. Je leur ai dit : « Je ne l’ai fait pour aucun homme. Je l’ai fait à cause de ce que Dieu a fait pour moi ». Ibere espère entrer au séminaire un jour. Il vend de la nourriture pour économiser de l’argent pour cet objectif et pour soutenir sa famille au village. En attendant, il veut ouvrir sa propre boutique de produits alimentaires. En plus des dons de Nigérians compatissans, qui ont appris son histoire, 3 000 dollars (1 694 538 FCFA) lui ont été remis par HONY Patreon ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Princess Vitarah Publie Des Photos D’elle En Bikini Sexy

Voici La Copine De 23 Ans Du Patron De Twitter, Jack Dorse, 41 Ans