dans

Des Sœurs Jumelles Identiques Deviennent Des Frères Jumeaux

Les deux se sont révélées transgenres et ont subi une conversion sexuelle !

Deux sœurs jumelles identiques de 23 ans, sont désormais des jumeaux, après s’être révélées transgenres à 18 ans et avoir décidé de faire la transition.

Jack et Jace Grafe étaient Jaclyn et Jennifer. Ils sont nés en juin 1995 dans un foyer chrétien conservateur.

Mais malgré leur enfance dans une famille heureuse, les frères ont eux-mêmes révélé qu’ils pleuraient pendant leur enfance et priaient pour se réveiller en tant que garçons. Mais ils ne savaient pas ce que signifiait être transgenre.

Jack et Jace, originaires de Baltimore, dans le Maryland, vivent maintenant à Monroe, en Géorgie. Ils sont en train de devenir des hommes. Ils sont tous deux dans des relations heureuses avec des femmes.

Les jumeaux, qui partagent le même ADN, ont tous les deux développé une pilosité faciale depuis qu’ils ont commencé à prendre de la testostérone en avril 2017. Puis, ils ont subi une opération à la poitrine en août.

À présent, ils sont tous deux des diplômés en justice pénale, qui travaillent tous deux dans le domaine de l’application de la loi. Ils ont raconté leur histoire extraordinaire dans le but d’inspirer d’autres personnes susceptibles de vivre des expériences similaires.

Jack, shérif adjoint, a déclaré :

Quand j’étais enfant, je pleurais et priais Dieu de me réveiller dans un corps masculin. Je ne comprenais même pas que le fait d’être transgenre était réel.

Maintenant, je suis plus heureux avec moi-même depuis le début de ma nouvelle vie. Ce sentiment inconfortable que nous avions avant a complètement disparu.

Il a continué :

Lorsque nous avons fait notre coming-out, c’était pour toute notre famille – maman, papa et notre grande sœur.

Nos parents n’avaient jamais rien vu de tel. Ils n’ont jamais rencontré de gays ou de transgenres et mon père est pasteur. Nous vivons en Géorgie.

Expliquant le combat auquel il a été confronté, Jack ajouta :

Au travail, j’ai connu des gens qui me traitaient de « me*de », « elle, il, ça ». Habituellement, ils ne comprennent tout simplement pas.

Les gens nous parlent encore comme à des femmes. Chaque fois que j’entends « elle », c’est comme un coup de pied dans le ventre.

Ça fait mal, mais je comprends. Quand j’étais jeune, j’étais sceptique moi-même. Pour certaines personnes, c’est une pilule difficile à avaler.

Il y a des moments où je souhaite juste être né, (je ne le dis pas de manière négative), mais « normal » et biologiquement masculin.

Les gens nous disent : « Vous ne pourrez jamais changer vos chromosomes, vous ne pouvez que changer l’extérieur ».

Il y a encore des moments où je rentre à la maison et je suis abattue.

Jace, qui est également officier adjoint et vient juste de commencer l’académie de police, a ajouté :

Honnêtement, le fait qu’on soit des jumeaux a aidé.

Si je revenais à l’âge de 15 ou 16 ans, je ne penserai jamais en un million d’années que j’atteindrai ce stade.

C’était un fantasme et j’ai toujours souhaité que tout se passe bien, mais je n’ai pas été assez courageux. Je n’ai pas eu le courage.

Être jumeau signifie que je ne me sens pas seul. Quelqu’un d’autre vit exactement les mêmes choses que moi et cela m’a rendu plus fort.

Selon Dailymail, en grandissant, les filles de Grafe portaient des vêtements de garçon, jouaient le rôle de père ou de frère lorsqu’elles jouaient à la maison. Puis, à l’adolescence, elles avaient le béguin pour leurs camarades de classe.

Mais ils ont également fréquenté une école religieuse stricte. Ils ont déclaré qu’ils couraient le risque d’être mis à la porte s’ils révélaient leurs sentiments. Alors, ils n’en ont parlé à personne, pas même entre eux.

Puis, à l’âge de 15 ans, les jumelles ont commencé à assister à des conventions de cosplay où ils s’habillaient en personnages masculins. Ils disaient tous deux que c’était : « Se sentir naturel ». Quand ils ont fini le lycée, ils se sont coupé les cheveux et ils ont ensuite fait leur coming-out, d’abord en tant que gay à 16 ans et deux ans plus tard en tant que transgenre.

Cinq ans plus tard, Jace, d’Athènes, en Géorgie, s’est mis avec Jess Smith, une étudiante du Collège Emory, âgée de 19 ans. Puis, Jack s’est fiancé au responsable de la boulangerie Maygon Arrington, 22 ans, avec qui il vit à Monroe, en Géorgie.

Jack a dit :

Il était même difficile de se dire que nous aimions les filles. Mais quand j’ai dit à Jace et lui ai demandé s’il avait une opinion différente de la mienne, il m’a dit : « Non, je ressens la même chose ».

Quand elle a dit « moi aussi », je me suis sentie soulagée et plus seule. C’était effrayant. J’étais honnêtement terrifiée.

Jace a ajouté :

Je ressentais la même chose à propos de tout. Nous nous sommes parlé de tout, mais c’était le sujet qui nous préoccupait le plus.

Nous avons grandi dans une famille très religieuse et ne voulions pas nous dire comment nous nous sentions. Parce que nous avions peur que l’autre nous juge.

J’avais peur, parce que j’estimais l’opinion de ma jumelle plus que tout. Alors si elle ne m’acceptait pas, je serais dévastée.

À un moment donné, j’ai même essayé de sortir avec un gars pour voir si les sentiments allaient disparaître, mais ce n’était pas le cas.

J’ai découvert que Jack était transgenre via une publication Facebook sur son profil, destinée spécifiquement à nos amis du cosplay n’ayant pas de famille.

Je me suis dit : « Si tu ressens cela, pourquoi ne me l’as-tu pas dit » ? Il a dit que c’était gênant, que c’était beaucoup plus que de dire simplement : « Oh, j’aime les filles ».

J’ai dit : « Eh bien, si tu m’avais parlé, tu aurais su que c’est aussi ce que je ressens ».

Après cela, nous avons décidé de nous considérer comme des frères et avons demandé à nos amis cosplay de nous appeler « des hommes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Diaba Sora Pose Ses Valises En Côte D’Ivoire, À Abidjan

Juliet Ibrahim Confirme Sa Séparation Avec Iceberg Slim