dans

Un Homme De 52 Ans Tue Sa Mère De 82 Ans Pour Un Rituel Au Nigeria

Un crime vraiment crapuleux.

Un homme de 52 ans identifié comme Christopher Okadigbo a été arrêté pour avoir tué sa mère de 82 ans, Rosaline Okadigbo, à leur domicile dans la zone du gouvernement local d’Anambra Est et lui avoir enlevé l’œil gauche et le cœur qu’il avait l’intention d’utiliser pour un rituel.

La police a arrêté le suspect et son complice, Ameke Udolu, après que le premier fils de l’octogénaire, le chef Innocent Okadigbo, ait reçu un appel de sa mère effrayée, le 1er mai pour signaler à son fils, les mouvements suspects de Christopher. Elle a été retrouvée morte le 2 mai avec des parties de son corps enlevées.

« Ma mère m’a dit au téléphone le 1er mai 2018 que mon frère cadet, Christopher, était venu chez elle avec un certain Ameke Udolu et qu’il faisait des commentaires très suspicieux. Ma mère a ajouté qu’elle avait peur de rester seule dans sa maison à cause du genre de propos qu’elle avait entendus en faisant le tour de son appartement. Aux premières heures du 2 mai 2018, moins de 24 heures après l’appel téléphonique de ma mère, j’ai reçu un autre appel d’un certain Pie Aniefule disant que ma mère avait été retrouvée morte dans une mare de son sang. Quelques minutes après l’appel d’Aniefule, mon frère, Christopher, qui a cessé de parler avec moi depuis 1999, a également appelé pour m’informer de l’incident, affirmant qu’il s’était rendu à Minna, dans l’État du Niger ».

Corroborant l’allégation, Aniefule a déclaré qu’il avait informé les gens dans le quartier et plus tard, il avait téléphoné à son premier fils, Innocent, pour l’avertir du meurtre horrible de sa mère.

« Alors que les gens se précipitaient sur les lieux, nous avons vu Ameke Udolu sortir de l’une des chambres de la maison de feu Mme Rosaline Okadigbo et nous l’avons maîtrisé et l’avons retenu. Nous avons saisi son téléphone et découvert des communications téléphoniques incriminantes entre Udolu et Christopher, le deuxième fils de la victime. Quand nous avons eu le téléphone, nous l’avons forcé à téléphoner à Christopher et à mettre le haut-parleur, ce que Christopher ne savait pas. C’est alors que Christopher a dit à Udolu de se dépêcher de descendre à la jonction de Nteje s’il avait accompli le travail et qu’il l’y attendait ».

Le frère cadet de la défunte, le chef Uyammadu Anaeliaku a révélé que Christopher avait déjà été mêlé à des activités de fétichisme et a fait appel au gouvernement de l’État pour aider la famille en l’obligeant à exhumer les charmes qu’il aurait enterrés autour de leur enceinte.

Uyammadu Anaeliaku a dit : « Ma défunte sœur Rosaline a donné naissance à onze enfants et, au moment où on se parle, deux seulement sont vivants. Le reste est mort dans des circonstances douteuses ».

Les deux suspects sont actuellement en garde à vue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

« Mon Mari Me Critique, Car Je Ne M’embrasse Pas Bien Dans Les Films », Dixit Bukky Arugba

Un Sud-Africain Refuse De Donner De L’intimité À Son Compagnon De Chambre Et Sa Petite Amie