dans

Le Syndicat Des Prostituées De Paris A Réagi Après L’ouverture D’un Bordel De Poupées

Mdr ! Elles dénoncent la concurrence déloyale.

Le syndicat des prostituées de Paris a exigé que les autorités françaises ferment le bordel de poupées en silicone qui a récemment ouvert ses portes dans la capitale. Le syndicat des prostituées de Paris demande la fermeture de cette maison close sans délai, ceci pour cause de concurrence illégale.

La présidente du SPP, Pierrette Duval a écrit dans sa lettre adressée au Premier ministre Édouard Philippe : « Les emplois des prostitués et prostituées sont menacés à cause de ces poupées sexuelles ».

Mme. Duval a inscrit dans sa lettre obtenue de façon illégale par SecretNews qu’il fallait fermer cet établissement et créer une taxe spéciale pour ces objets sexuels.

« Nous devons obtenir cette entente afin d’assurer une stabilité dans le secteur de la prostitution ».

Le syndicat menace de partir en grève si les autorités n’accèdent pas à sa requête.

Climat « délétère »

Mme Duval précise : « Évidemment que ces poupées jouent un rôle dans le climat de travail difficile observé dans le secteur ».

Plus de 50 % des filles travaillant sur Paris ont demandé à être affectées ailleurs compte tenu des mauvaises relations de travail la semaine dernière, selon le SPP. Pour le Premier ministre, cette situation serait en lien direct avec le manque d’adaptation de la part des professionnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Elle Offre Une Pipe À Son Homme Au Milieu D’un Tribunal

Au Restau, Elle N’offre Que Des Biscuits À Sa Domestique Contrairement À Ses Enfants