dans

Élections Locales Ivoiriennes : La Cour Suprême Vide Des Contentieux

Bacongo et Hamed Bakayoko confirmés, Tehfour débouté

Plusieurs recours concernant les élections municipales et régionales du 13 octobre 2018 en Côte d’Ivoire ont reçu l’attention de la Chambre administrative de la Cour suprême, ce vendredi. Deux des ténors du parti au pouvoir, Cissé Bacongo et Hamed Bakayoko ont gagné contre Tehfour Koné.

Koumassi !

Le candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix, RHDP, s’en tire avec une victoire à Koumassi. Il s’agit d’une commune au sud d’Abidjan. Cette information nous vient des membres de son staff qui l’ont confirmé à l’APA. Il était à la lutte contre le maire sortant, et cadre du Parti Démocrate de Côte d’Ivoire, PDCI, Raymond Ndohi. Ce dernier était à la tête de la mairie de Koumassi depuis 17 ans.

Abobo !

Dans le nord d’Abidjan, du côté d’Abobo, Hamed Bakayoko, ministre d’État, en charge de la Défense, était face à Tehfour Koné, un proche de Guillaume Soro. M. Bakayoko a donc remporté la victoire et est donc le nouveau maire d’Abobo.

Lôh-Djiboua !

La Chambre administrative de la Cour suprême a invalidé l’élection des conseillers régionaux dans le Lôh-Djiboua (sud-ouest). Dans cette localité, le conseiller régional sortant, Zakpa Komenan avait remporté la victoire face à Dominique Babli, candidat du PDCI (ex-allié au pouvoir). Les deux hommes devront donc s’affronter à nouveau dans les urnes.

Lakota !

Toujours dans le Sud-ouest ivoirien, la Cour a ordonné que l’on reprenne le scrutin municipal à Lakota. Les premiers résultats favorisaient d’Abdoulaye Kouyaté (candidat RHDP), opposé à Samy Merhy.

San-Pedro !

Quant à San-Pedro, (sud-ouest), la deuxième ville portuaire du pays, le maire sortant a essuyé un échec. Sa requête a été déclarée « irrecevable dans le fond et la forme ». C’est son rival Félix Anoblé, confirmé comme élu à ce scrutin qui a donné cette information via Facebook.

Tiassalé !

La Cour s’est également prononcée sur le contentieux à Tiassalé (sud). La requête du maire sortant, Sylla Soualiho, a été rejetée. Celui-ci dénonçait des fraudes et des irrégularités par rapport au scrutin. C’est Assalé Tiémoko, son adversaire qui a partagé cette info via Facebook. M. Assalé Tiémoko est un candidat indépendant et il vient d’être confirmé maire élu.

La Chambre administrative de la Cour Suprême de la République de Côte d’Ivoire va bientôt examiner d’autres recours. Ce sera le cas d’ici fin novembre, d’après les informations émanant de la Cour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mbappé Officialise La Prochaine Collaboration De Booba Et Médine

Boko Haram Kidnappe 15 Filles Dans L’État Du Niger