dans

Au Mali, L’excision Féminine Existe Toujours

Cette mauvaise pratique existe toujours en Afrique, et surtout au Mali, malgré les nombreuses actions menées pour son éradication.

Les organismes internationaux et les autorités africaines ont longtemps lutté pour faire cesser l’excision féminine. Mais, malgré tous ces efforts, cette mauvaise pratique perdure toujours en Afrique et principalement au Mali.

Dans le but d’inverser la tendance, Global Media Campaign et Plan International ont organisé une rencontre. Le but de celle-ci est d’informer sur les conséquences des mutilations génitales sur les femmes et les filles. Ainsi, les ONG tentent de sensibiliser les communautés afin qu’elles abandonnent cette pratique néfaste, mais pourtant très répandue au Mali.

Dans le pays, 69% des filles de 0 à 14 ans; 83% des filles de 10 à 14 ans; puis 49% des femmes de 15 à 49 ans, subissent cette pratique.

Avec les nombreuses actions menées, ce taux tend à baisser dans plus de 100 villages où Plan International Mali est intervenu.

Néanmoins, nous devons préciser que les mariages précoces influencent aussi négativement sur la santé et l’éducation des jeunes filles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La Photo Des Okoye Modifiée Pour Inclure Don Jazzy Et Rihanna

Pas De Chance Pour Orléans Qui Affrontera Le PSG En Coupe De La Ligue